Conseils gratuits pour monter une boîte à impact positif

Inscription validée, rendez-vous dans ta boîte email !
Oops! 9a n'a pas fonctionné, je t'invite à réessayer !

Faire un business plan pour un projet à impact

Conseils pour entreprendre
>
2022-01-21

Si vous souhaitez devenir entrepreneur (à impact !), la question de la rédaction de votre business plan se posera nécessairement. Mieux encore, vous chercherez comment faire un business plan rapide et efficace.

Mais avant tout, qu’est-ce qu’un business plan ? 

Il s’agit en fait d’un document synthétique qui permet à un entrepreneur de décrire son projet d’entreprise. Présenté de manière argumentée et destiné aux investisseurs, il évoque le besoin de financement, la rentabilité, la viabilité et la vision de l’entrepreneur.


C’est la seconde étape du processus de création de l’entreprise, juste après l’idéation et la structuration du projet. Vous l’aurez compris, c’est une partie plutôt importante ! 

Aussi appelé plan d’affaires, ce document vous permet de fixer les objectifs à court et à moyen terme de l’entreprise. Il structure le projet et aide à mesurer l’impact en temps réel : un élément non négligeable quand il est question de responsabilités sociales et environnementales.

Que contient un business plan de projet à impact ?


Maintenant que nous en avons défini le principe, voyons comment faire un business plan pour votre projet à impact. 


En fait, ce document répond à un plan bien particulier qu’il faudra aborder de manière méthodologique pour plus d’efficacité. C’est tout simplement la mise sur papier de votre projet d’entreprise. Sa lecture est rapide et il ne faut pas perdre de vue qu’il peut être envoyé à quiconque le demande ! 

L’Executive summary


L’executive summary doit susciter l’envie en quelques lignes. C’est l’introduction, la toute première partie de votre business plan. Il va donner le ton et doit absolument donner envie de poursuivre la lecture, un peu à la manière d’un CV finalement. 


Pensez le comme un résumé ultra condensé. Pourquoi cette image doit-elle vous rester en tête ? Parce qu’on parle d’une présentation de votre entreprise en 1 à 2 pages seulement. C’est un document simple et peu technique dans lequel on retrouve les mots-clés qui concernent votre entreprise à impact.


Pour commencer, contextualisez très brièvement votre projet :

• Présentez votre problématique en une phrase. Elle doit permettre de la valider.

• Parlez ensuite de votre solution. Vous avez jusqu’à deux phrases pour convaincre le lecteur que vous avez une réelle proposition pour lui et qu’il doit poursuivre.


Bien qu’il soit extrêmement court, l’executive summary est aussi la partie la plus compliquée du business plan, celle qui vous prendra certainement le plus de temps. Vous devez convaincre en quelques mots : rendez les le plus pertinent possible ! Votre lecteur aura peut-être 20 autres dossiers comme le vôtre à parcourir et n’aura pas le temps de lui consacrer une lecture minutieuse s’il n’est pas emballé dès les premiers mots.


Maintenant que vous avez capté l’attention du lecteur, vous pouvez passer à l’étape suivante : présentez le marché que vous allez toucher.


Vous pouvez décomposer cette étapes en 3 notions :

• Quelles cibles toucherez-vous ? Entendons ici un découpage entre votre cible principale (celle à qui vous voulez vendre) et votre cible secondaire (celle qui interagit avec votre coeur de cible et qui sera susceptible de l’influencer)

• Quel modèle économique proposez-vous ?

• Quel est l’avenir de votre solution sur ce marché ?


Mais soyez toujours concis ! Dans votre business plan, il faudra aussi évoquer la mise en route de votre projet à impact. C’est-à-dire de la manière dont vous allez développer vos actions de communication et marketing pour toucher votre cible.


Ensuite, rédigez quelques lignes à propos de vos perspectives futures :

• Quelle vision avez-vous de votre avenir financier ?

• Quels sont vos objectifs ?

• Sur quels axes pourrez-vous vous développer ? Quelles sont vos possibilités ?


Enfin, vous devrez réserver quelques mots à l’introduction de votre équipe :

• Pourquoi est-elle la mieux qualifiée pour résoudre le problème que vous avez soulevé ?


Finalement, retenez que rien n’est laissé au hasard quand on fait un business plan. N’hésitez pas à réécrire cette partie autant que nécessaire. Faites vous relire, proposez votre document à des personnes qui ne connaissent pas votre projet et voyez ce qu’ils comprennent !



La présentation générale du projet


Maintenant que l’introduction est prête, vous pouvez vous permettre d’entrer plus en détail dans la présentation de votre projet. La première étape consistera à parler de l’équipe qui vous accompagnera.


Pour que votre description soit efficace, soyez au clair sur les réponses à ces questions :

• Pourquoi être seul, ou au contraire, ne pas le rester ?

• Qui participe activement au projet ?

• Quelles sont les compétences et les complémentarités des membres ?

• Comment sont répartis les missions au sein de l’entreprise ?


Si c’est possible, ne présentez pas uniquement le porteur de projet. Là encore, le but est de convaincre votre lecteur que l’entreprise est viable et apporte une vraie solution : si vos associés, salariés, partenaires peuvent être un argument supplémentaire, ne vous en privez pas.


Mettez en avant la complémentarité des compétences au sein de ce projet à impact. Tout en ne conservant que les informations clés sur chacun, la rédaction doit tourner autour :

• Des expériences professionnelles ;

• Des contributions dans le projet ;

• Des objectifs et des valeurs soutenues.


Puisque nous savons désormais qui sont les acteurs de ce projet à impact, incluez l’explication concrète du concept dans votre business plan. Vous n’avez eu que quelques mots dans l’executive summary pour introduire une idée qui vous occupe depuis des mois, c’est le moment de faire rêver votre interlocuteur !


• D’où vient votre idée ?

• Que défend-elle ? 

• Comment résout-elle le problème soulevé ?


La partie marketing du business plan


Dans cette partie, il s’agira d’exposer toute la stratégie marketing de votre entreprise à impact. Mais comment présenter la partie marketing du business plan ? Ce sera, en quelque sorte, la feuille de route pour amener votre produit à vos clients.


Dans un premier temps, c’est de l’analyse de marché dont vous devrez parler. Pensez le comme une photographie générale du marché pour mettre en accord l’offre et la demande ! Organisez cette étape du business plan autour de ces questions :


• Qui sont vos cibles ?

• Quelles sont leurs attentes ?

• Qui sont vos concurrents et qu’offrent-ils ?


À la suite de cette dernière question, vous pourrez introduire votre modèle économique : quel est votre positionnement sur le marché ? Pour présenter ce point, le plus efficace sera encore de le schématiser sous la forme d’un Business Model Canva.


Enfin, vous devrez développer les objectifs de votre projet. Encore une fois, c’est le moment décrire plus précisément les éléments abordés dans l’executive summary du business plan. Il faudra expliquer la stratégie que vous adoptez pour atteindre les cibles définies précédemment. 

Les ambitions d’impact du projet d'entreprise


Votre présence sur cette page indique que vous êtes probablement en train de construire un projet à impact. Alors, en faisant votre business plan, pensez à intégrer une partie dédiée à vos ambitions d’impact. Cette rubrique vous servira à développer pourquoi votre solution répond à un besoin social ou environnemental.


Loin de simples promesses, vous devrez mettre en avant les KPIs, essentiels à votre business. Pour rappel, il s’agit d’un indicateur de performance (chiffré) de l’entreprise. Ils permettent de suivre l’efficacité d’une action par rapport à des objectifs définis, comme par exemple :


• résultat net,

• évolution des ventes,

• satisfaction client,

• ou puisque nous parlons d’entreprise responsable, votre impact carbone ou social.


Il n’existe malheureusement pas de liste toute prête pour vous orienter, chaque entreprise étant unique ! Essayez toutefois d’être objectif dans le choix de vos métriques, ils doivent prouver que votre projet est viable mais ne doivent pas servir à gonfler votre égo.

Enfin, abordez la question de vos engagements RSE (responsabilité sociétale des entreprises). C’est une démarche volontaire qui concerne largement un entrepreneur social et qui devra avoir sa place dans votre business plan ! Elle vise à intégrer les enjeux sociaux et environnementaux à la stratégie de l’entreprise.


C’est un peu la ligne de conduite pour un impact positif sur la société tout en assurant un modèle économique performant. Les engagements RSE proposent un certain équilibre en mettant à contribution entrepreneurs, fournisseurs, actionnaires et acteurs du territoire. 


C’est un sujet souvent abordé lorsqu’on parle de l’ESS (économie sociale et solidaire). C’est une association assez logique, mais ce n’est pas parce que vous n’optez pas pour un des modèles de l’ESS que ces engagements ne vous concernent pas. Lorsque vous ferez votre business plan, vous pourrez mentionner :

• votre impact environnemental, 

• l’impact social (qualité de vie au travail, diversité…),

• la gouvernance en place.


Le tout étant de se baser sur un comportement transparent et éthique.


La partie financière et juridique


C’est la dernière - et la plus technique - étape pour faire un business plan. À vrai dire, il n’est généralement composé que de tableaux financiers qui devront s’adapter au destinataire du business plan. On retrouvera notamment le plan de financement initial de votre entreprise :

• Le compte de résultat prévisionnel,

• Le bilan prévisionnel,

• Le plan de financement prévisionnel,

• Le budget de trésorerie.


En fait, d’autres documents pourront être ajoutés au business plan selon les demandes. Vous devrez mettre en évidence les besoins générés par le projet (sur les trois années à venir) et prouver la pérennité de l’entreprise à impact. 


Ce sera également l’occasion de présenter et d’expliquer le choix de votre structure juridique d’entreprise.


Notre newsletter pour les entrepreneurs engagés

Toutes les deux semaines, on t'envoie : une analyse détaillée de la stratégie d'une entreprise à impact positif qui réussit fort, ou un mini-cours de stratégie d'entreprise.
100% actionnable, 0% bullshit, et 0% goodwashing.

Inscription validée, rendez-vous dans ta boîte email !
Oops! 9a n'a pas fonctionné, je t'invite à réessayer !
Reçois notre cours gratuit : "comment lancer un projet d'entreprise à impact ?"

Au programme : 5 modules gratuits qui permettent de passer d'une simple idée à un projet que tu pourras présenter auprès d'un incubateur, d'un financeur, de tes futurs clients...

Recevoir le cours gratuit
Un atelier gratuit pour connaître le vrai potentiel de ton idée d'entreprise ?

Tous les mois, on organise un atelier en visioconférence (et en petit comité) pour vous aider à déterminer si votre idée d'entreprise a du potentiel ou pas.

Voir les prochaines sessions
Candidate à notre programme d'accompagnement

La candidature ne te prendra pas plus de 5 minutes, ensuite on te recontactera pour discuter de ton projet et voir si on peut t'accompagner dans cette aventure.

CANDIDATERDÉCOUVRIR LE PROGRAMME

Comment faire un business plan qui convainc ?


Vous savez désormais ce que doit contenir votre business plan. Pourtant, votre aventure entrepreneuriale n’a pas intérêt à se présenter comme un simple document Word : le business plan doit faire envie en lui-même aussi ! Alors voici quelques conseils pour le mettre en forme.


Une structure apparente et cohérente 


La lecture du business plan doit être facile et intuitive ! Pour cela, il sera nécessaire de prévoir un sommaire au début du document (ce qui implique de le paginer !). Il permettra au lecteur de s’y retrouver en quelques secondes.


En fait, le sommaire est la conséquence d’un travail préalable. C’est-à-dire que même si nous avons décrit les différentes étapes du business plan ci-dessus, votre toute première tâche sera de construire un plan pour votre document. Les éléments sont structurés en parties et en sous-parties, avec des titres explicites qui seront propres à votre projet. Étant donné la concision du business plan, il ne s’agirait pas de vous jeter tête baissée dans la rédaction, sans réfléchir ! Il faudra optimiser chaque étape.


Enfin, toujours dans un objectif de lisibilité, le plan restera apparent (d’où l’intérêt de prévoir des titres clairs !)

Un design moderne à l’image de votre marque d’entreprise à impact


On en revient à notre vieux document Word : est-ce que ça vous fait plaisir de devoir mettre le nez dans ce genre de choses un peu (trop) moches ? Si le contenu de votre business plan reste ce qu’il y a de plus important, sa forme doit aussi être prise en compte.


Retenons donc 3 mots d’ordre :

• Esthétisme

• Illustration

• Aération


À bien y réfléchir, le business plan est vraiment l’ambassadeur de votre projet. Alors soignez-le ! Et surtout, appliquez votre charte graphique ! Nous l’avons dit, vous êtes un entrepreneur à impact : attirez l'œil autant que l’intérêt.


Si vous avez besoin d’outils pour souligner votre mise en page, pensez à des logiciels (gratuits) tels que Canva qui permettent une grande liberté, tant dans les couleurs que les formes. Ou si la créativité graphique n’est pas votre fort, vous pourrez aussi utiliser l’un des quelques centaines de templates qu’ils proposent.


Aussi, pour aérer votre document, nous vous conseillons d’insérer quelques tableaux, graphiques et illustrations. Non seulement ils rendent vos propos plus concrets en mettant les informations et les chiffres importants en valeurs, mais ils fluidifient également la lecture.


Rédiger un business plan : les bonnes pratiques


Tout d’abord, vous devrez citer les sources qui vous ont permis de rédiger votre business plan. Comme pour tout document, ce “détail” vous permettra de mettre en avant votre sérieux et (surtout) la qualité de votre travail. Les sujets de l’entrepreneuriat à impact sont vastes : montrer son expertise passe aussi par la lecture de contenus et d’études qui ne sont pas de votre fait !


Ensuite, comme nous l’avons déjà dit maintes fois, faire un business plan est un exercice de synthèse. Pensez à la condensation des mots clés et des informations importantes dans le cœur du dossier. Toutefois, rien ne vous empêche de proposer des renvois complémentaires dans vos annexes (et c’est même conseillé !) :

• Définitions, 

• Études,

• Documents au complet, 

• Et tout ce qui sera propre à votre secteur d’activité ou votre business plan.


Enfin, nous ne pouvons que vous inciter à rédiger votre business plan sur un ton neutre. Puisque vous pourrez le proposer à un banquier autant qu’à un futur investisseur, vous devrez être aussi professionnel que lisible de tous. De plus, un ton neutre permet plus facilement d’écrire de manière concise : comme ça, pas de fioritures !


FAQ sur le business plan : pour aller plus loin

Combien de pages doit faire un business plan ?


Idéalement, un business plan doit faire entre 15 et 30 pages (sans compter les annexes). La concision est un élément clé et son aspect synthétique doit toujours faciliter le travail de lecture.


Combien de temps faut-il pour rédiger un business plan ? 


Comptez entre 2 et 6 mois de rédaction. Faire son business plan est le résultat d’un long processus de réflexion, d’analyse du marché et de considérations stratégiques. Ainsi, il n’y a ni règles, ni temps imparti, et tout dépend du projet !


Vous pouvez également envisager d’être accompagné durant toute la structuration du projet : l’intérêt sera de de pouvoir aller plus vite, mais aussi de ne pas s’éparpiller et de pouvoir plus rapidement identifier vos besoins.


Combien ça coûte de faire faire un business plan ?


Si vous la déléguez, la rédaction d’un business plan peut vous coûter entre 1500 et 5000€. Il est rarement pertinent de déléguer entièrement cette tâche. Toutefois, il sera peut-être intéressant de confier la rédaction de la partie financière à un cabinet d’expertise comptable.


Quelles sont les étapes d’un business plan ? 


Pour faire un business plan, suivez les étapes suivantes : 

• Contextualisation du projet d’entreprise

• Présentation du marché

          1. cibles envisagées

          2. modèle économique

          3. avenir de la solution sur le marché

• Perspectives futures 

          1. avenir financier

          2. objectifs

          3. axes de développement

• Présentation de l’équipe 


Qui rédige le business plan ?


C’est souvent au porteur de projet lui-même que revient la tâche de faire un business plan. L’entrepreneur à impact est le mieux placé pour avoir une vision complète du projet d’entreprise, pour en parler et le présenter.


Aussi, puisque le business plan est une mise sur papier de tout le concept de l’entreprise, il peut aussi permettre de soulever de nouvelles questions à propos de cette dernière. Ses enjeux ne sont pas toujours restreints à la rédaction d’un document officiel : faire le business plan est aussi une manière d’éclaircir des points dans la conception du projet.




En conclusion, revenons sur le fait qu’un business plan n’est clairement pas une étape évidente dans la création d’une entreprise. Le nombre d’informations à y faire entrer est conséquent, tandis que sa taille doit être restreinte ! Un énorme travail de synthétisation est nécessaire, mais le jeu en vaut la chandelle : c’est la concrétisation de l’idéation de votre projet, dans lequel transpire tous vos efforts d’entrepreneur social, vos enjeux sociaux et environnementaux (que vous soyez acteurs de l’ESS ou non). 


Le business plan est LE document qui va enfin vous permettre de présenter concrètement votre projet. (et puis… C’est une étape obligatoire !)


Ecrit par
Zoé Dorizy
Growth Marketer Junior - Les Impacteurs

Toujours en quête de nouvelles connaissances

À lire également