Conseils gratuits pour monter une boîte à impact positif

Inscription validée, rendez-vous dans ta boîte email !
Oops! 9a n'a pas fonctionné, je t'invite à réessayer !

Étapes de la création d'entreprise : les 10 étapes pour se lancer

Conseils pour entreprendre
>
2022-03-29

Devenir entrepreneur, c’est toute une affaire. Alors, la question qui vient logiquement au moment où on pense monter une activité, un business, une entreprise, c’est : “quelles sont les étapes pour créer son entreprise ?”.

Pour une réponse rapide, ayez ces points en tête :

  1. Trouvez une idée d’entreprise qui a du potentiel 
  2. Réalisez une étude de marché sur votre secteur d’activité
  3. Construire son Lean Business Model Canvas
  4. Créez l’identité de marque de l’entreprise
  5. Formulez vos engagements sociétaux et environnementaux
  6. Développez un prototype du projet
  7. Choisissez une structure juridique et déposez vos statuts d’entreprise
  8. Estimez vos besoins en financement
  9. Formalisez votre dossier de création d’entreprise
  10. Préparez votre pitch entrepreneurial

C’est un peu juste comme conseils pour devenir entrepreneur, non ? Alors pour une réponse plus longue concernant les étapes de création d’une entreprise responsable, continuez jusqu’à la fin. Vous trouverez de quoi alimenter votre besoin et des informations pour votre projet d’entreprise.

Première étape de la création d’entreprise : trouver une idée qui a du potentiel

Enfonçons une porte ouverte ! Pour devenir entrepreneur et débuter sa création d’entreprise, il faut partir de quelque part : l’idée. Si nous en avions déjà parlé dans un précédent article, voici quelques pistes pratiques.

Tout d’abord, la clé est de partir d’un problème existant, d’un besoin : dîtes-vous que si vous en avez conscience, d’autres personnes sont forcément touchées également !

Aussi, peut-être pouvez-vous partir d’une de vos passions, ou d’une compétence spécifique que vous détenez pour la création de votre entreprise ! D’autre part, il sera intéressant de suivre les tendances de marché ou les nouveautés de la tech pour trouver une idée d’entreprise !

Mais le tout n’est pas d’avoir une idée. L’objectif est d’avoir une idée d’entreprise qui a du potentiel. Pour plus de certitudes, commencez par

  1. Valider le besoin

Comme nous le disions, peut-être aurez-vous trouvé votre idée d’après un problème. Quoi qu’il en soit, d’autres personnes sont forcément concernées par celui-ci : trouvez-les, trouvez les informations à ce propos !

  1. Valider les tendances, prouver qu’il y a une environnement global favorable

Devenir entrepreneur, et donc débuter une création d’entreprise implique de s'immiscer dans un environnement de marché ! L’environnement est-il optimal ? 

Par exemple, la vague uber commence à dater : est-ce toujours le moment idéal pour lancer un projet dans ce goût là ? (nous n’avons pas la réponse ! Mais devenir entrepreneur passe aussi par ce genre de questionnement).

  1. Trouver une manière d’exister sur un marché concurrentiel

Ce point découle du précédent. Puisque vous allez inscrire l’entreprise dans un environnement de marché, vous devez réfléchir à ce qui vous distingue de vos concurrents. Quels sont les atouts qui vous sont propres et qui feront une réelle différence ?

Réaliser une étude de marché pour sa future activité

L’objectif de cette étape sur la route pour devenir entrepreneur et la création d’entreprise est double. Pour vous, l’étude est l’occasion de mieux connaître votre cible et les facteurs clés de succès. (C’est-à-dire les informations à maîtriser pour positionner l’entreprise sur le marché : bon prix, la gestion, les processus, etc.)

Pour les diverses parties prenantes (et notamment les financeurs de votre futur business !), l’étude de marché sera également l’occasion de vérifier que votre projet d’entreprise a du potentiel.

Passons maintenant aux étapes clés de votre étude de marché. 

  1. Connaître l’environnement autour de l’entreprise

Il existe une infinité d’outils plutôt scolaires qui peuvent vous guider dans le fait de devenir entrepreneur. Et à cerner le contexte de votre projet de création d’entreprise. Mais si vous ne deviez en retenir qu’un pour votre étude, ce serait celui-là.

L’analyse PESTEL.

En quelques phrases, vous aurez une bonne vision de tout l’environnement Politique, Économique, Sociologique, Technologique, Écologique et Légal de votre secteur d’entreprise.

Si vous n’arrivez pas à vous approprier cette technique, elle vous permet tout de même de comprendre l’idée de cette première étape de l’étude de marché : être exhaustif dans sa collecte d’informations sur tout ce qui entoure son activité.

  1. Identifier la cible de l’entreprise

Cette étape reviendra à collecter diverses données sur les futurs clients de votre entreprise (démographiques, psychographiques et comportementales par exemple). 

L’objectif d’une telle étude ? 

Parvenir à la création de vos personas cibles. Ou le profil type des futurs acheteurs de votre entreprise, pour le dire autrement. 

Bien sûr, de simples informations ne suffisent pas, il sera également nécessaire de rencontrer vos clients et valider ces hypothèses !

  1. Connaître les offres existantes

Enfin, et on y vient, vous avez forcément des concurrents sur le marché, qu’ils soient directs ou indirects. Ou en tout cas, des sociétés, des structures qui proposent certainement des services comme le(s) vôtre(s). S’informer est essentiel !

Alors l’idée, en réalisant cette étude, sera de vous positionner entre leurs atouts et leurs faiblesses : quels prix proposent-ils ? Quelle cible leur entreprise touche-t-elle ? etc. 

Un dernier détail. Vous n’aurez peut-être pas d’enjeu à tout de suite faire un business plan pour être financé. Dans ce cas, il faudra vous concentrer sur l’exploration de la demande ! L’étude de marché sera d’autant plus importante pour la création de votre entreprise ! Parlez également des éléments indispensables pour lancer votre nouvelle offre (des barrières à l’entrée ? Le cadre légal ? Les règles de la concurrence ? budget prévisionnel ?).

Concevoir son projet de création d’entreprise étape par étape

Comment procéder pour créer son entreprise ? Ou plutôt, avez-vous déjà entendu parler de la méthode Lean Business Model Canva ? Il s’agit d’un outil pour concevoir son projet d’entreprise étape par étape.

Semblable au Business Model Canva, il a lui aussi pour objectif de valider le modèle économique d’un service ou produit. Sa principale différence tient dans le fait qu’il est plus adapté aux projets startup ou aux entreprises voulant se développer par itération (avec la méthode du lean startup !).

En fin de compte, il permet de se poser les questions principales et d’entrevoir toutes les étapes de création d’entreprise. Vous trouverez des modèles pour la création sur la forme sur internet, mais voici ce qu’il doit contenir.

  1. La problématique

Vous êtes parti d’un problème pour la création de votre entreprise, n’est-ce pas ? Et bien le rôle de l’entrepreneur est maintenant le problématiser en une phrase claire. Ce sera la colonne vertébrale du projet.

  1. Segmentation de la cible

Il va falloir commencer par lister tous les utilisateurs du produit/service selon : 

  • leur budget, 
  • objectifs, 
  • motivations… 

Globalement, qui est touché par votre problématique ?

  1. La solution

Elle doit aussi tenir en une phrase ! Il faut se concentrer sur une solution = une fonctionnalité. Pour se faciliter la tâche, vous pouvez poser une solution globale (en une phrase), puis détailler la solution, voire ses fonctionnalités en fonction des différentes cibles.

  1. La proposition de valeur

Qu’apporte votre solution et pourquoi est-elle unique ? Pourquoi est-elle efficace ?

  1. Les canaux

Par quels moyens souhaitez-vous communiquer sur votre solution ? Sur quels espaces ma cible serait le plus susceptible de se trouver ?

Si vous êtes novices en termes de communication et marketing, n’hésitez pas à aller voir ce que font vos concurrents pour vous inspirer.

  1. Structure de revenus

Voilà la partie financière du BMC, là où vous devrez définir vos principales sources de revenus.

  1. Structure de coûts

Comme dans la partie précédente, vous devrez lister toutes les charges et dépenses : salaires, prestataires de services, coûts marketing ou de stockage, locaux…

  1. Indicateurs clés

Quels sont les indicateurs qui vous permettront de suivre le développement de votre entreprise et l’efficacité de la solution ?

Par exemple, pour un restaurateur, il pourrait s’agir :

  • du nombre de couvert par service
  • du nombre de fois où les clients reviennent
  • leur satisfaction s’il est possible de la mesurer

  1. Avantages concurrentiels

C’est le moment de se comparer aux autres : en quoi votre solution est-elle unique ? Devenir entrepreneur, c’est se démarquer.

Identité de marque : étape clé dans la création d’entreprise

Définir son identité de marque est une étape de la création d’entreprise souvent sous-estimée. Mais avant d’entrer dans le détail de cette étape importante pour devenir entrepreneur, définissons l’identité de marque de votre projet. 

En devenant entrepreneur, vous créez une image professionnelle de votre personne. Et bien c’est la même chose pour votre entreprise. On va parler d’une identité visuelle (un beau costume de présentation, coloré et brandé), mais aussi d’une attitude (le ton dans votre communication et les valeurs qui en ressortent)

Votre marque entreprise est un repère sur le marché. C’est une notion fédératrice pour votre communauté de clients ! 

Il n’y a pas besoin d’avoir un énorme budget ou réseau pour jouer sur cet aspect de votre business. Développer une marque d’entreprise forte dès sa création permet de viser un développement commercial fort, avec une communication impactante !

Votre identité de marque doit refléter la raison d’être du projet ainsi que ses valeurs. Pour résumer cette notion, disons que la singularité de l’entreprise sur un marché concurrentiel.

Maintenant, c’est bien beau de vous dire que vous devez construire une identité de marque à la création de votre entreprise, mais comment s’y prendre ? Évidemment, il existera toujours des professionnels spécialisés pour vous accompagner dans le projet. Toutefois, sans être expert, vous pouvez commencer à travailler dessus.

  1. Un nom et un slogan 

L’art de trouver un nom d’entreprise s’appelle le naming. Vous vous en doutez, l’objectif sera de trouver une idée représentative et vendeuse pour le projet. Et ce sera la même chose pour le slogan ! Il y a autant de manières d’en créer qu’il y a de slogans d’entreprises… Mais faites en sorte qu’il soit court, impactant, et représentatif de vos engagements.

  1. Des couleurs

Il existe de nombreux outils pour vous aider à trouver les harmonies de couleurs pour votre projet d’entreprise. (Même sans connaître la différence entre couleurs secondaires et complémentaires). C’est le cas de coolors par exemple !

Faites appel à vos goûts personnels, ou trouvez la symbolique des couleurs qui vous intéressent pour mettre en avant les valeurs de l’entreprise. 

Par exemple :

  • vert = chance, liberté, nature, écologie. Il évoque l’hamornie.
  • bleu = paix, rêve, évasion, divinité. Il inspire plutôt le calme et la sérénité.

  1. Un logo

Sans expérience graphique, cette étape de la création peut faire peur. Et pourtant, vous trouverez peut-être bonheur (ou inspiration) dans des banques d’images gratuites telles que flaticon ou the noun project.  

Il existe également des générateurs automatiques, comme logogenie ou encore hatchful.

  1. Une charte graphique complète

Il s’agit d’un document regroupant toutes les informations qui définissent l’identité visuelle de l’entreprise : logotype et déclinaisons, typographie, couleurs, etc.

Notre newsletter pour les entrepreneurs engagés

Toutes les deux semaines, on t'envoie : une analyse détaillée de la stratégie d'une entreprise à impact positif qui réussit fort, ou un mini-cours de stratégie d'entreprise.
100% actionnable, 0% bullshit, et 0% goodwashing.

Inscription validée, rendez-vous dans ta boîte email !
Oops! 9a n'a pas fonctionné, je t'invite à réessayer !
Reçois notre cours gratuit : "comment lancer un projet d'entreprise à impact ?"

Au programme : 5 modules gratuits qui permettent de passer d'une simple idée à un projet que tu pourras présenter auprès d'un incubateur, d'un financeur, de tes futurs clients...

Recevoir le cours gratuit
Un atelier gratuit pour connaître le vrai potentiel de ton idée d'entreprise ?

Tous les mois, on organise un atelier en visioconférence (et en petit comité) pour vous aider à déterminer si votre idée d'entreprise a du potentiel ou pas.

Voir les prochaines sessions
Candidate à notre programme d'accompagnement

La candidature ne te prendra pas plus de 5 minutes, ensuite on te recontactera pour discuter de ton projet et voir si on peut t'accompagner dans cette aventure.

CANDIDATERDÉCOUVRIR LE PROGRAMME

Prendre des engagements sociétaux et environnementaux 

Cette étape de création de l’entreprise est de plus en plus demandée par les parties prenantes autour du projet d’entreprise. Que vous soyez une entreprise à impact ou non, votre activité sera attendue au tournant !

Alors, quelles sont les démarches pour inscrire les engagements du projet dès la création de l’entreprise ?

  1. Connaître ses externalités négatives

Quel que soit votre secteur d’activité, que vous produisiez un produit ou proposiez un service, vous aurez des externalités négatives. Le tout est d’en avoir conscience, de les trouver et de faire en sorte de les réduire au maximum.

  1. Définir les engagements de l’entreprise

Pourquoi l’activité de votre projet aura-t-elle un impact positif sur la société ou sur l’environnement ?

Notre conseil pour pouvoir mettre toutes ces informations au propre ? Créer une charte d’engagements de l’entreprise ! 

Ce n’est rien d’autre qu’un référentiel d’engagements et de comportements, synthétique et sur un ton plutôt positif. (L’idée n’est pas d’écrire une liste d’interdits !)

Voici quelques exemples d’engagements que vous pourriez formuler en devenant entrepreneur :

  • Grâce à sa politique de transparence, l’entreprise Veja nous donne accès à son code de conduite ainsi qu’à une explication de toutes ses valeurs. C’est aussi une bonne manière de s’engager !
  • Bergamotte, une entreprise de livraison de fleurs, expose l’intégralité de ses engagements sur son site internet.
  • De son côté, Tricycle développe ses engagements RSE et ESS en détail !

L’engagement de ces entreprises est rendu public (et nous ne pouvons que vous encourager à jouer la carte de la transparence pour votre projet), mais ils ont bien sûr été définis aux prémisses de l’activité ! Autant devenir un entrepreneur engagé dès ses débuts.

Le prototypage : étape sous-estimée dans la création d’entreprise 

Dans cette étape clé de la création de votre entreprise, on s’intéresse à la rapidité d’exécution. Comment créer au plus vite mon entreprise ? Comment devenir entrepreneur rapidement ?

Dans la partie BMC de la création d’entreprise, nous avons abordé la logique lean startup, et ce n’est pas fini ! Avec cette méthode “essaye avec un petit budget, vois ce qui marche puis adapte”, on retrouve le concept du MVP. Ou Minimum Viable Product.

L’idée, c’est de présenter la version la plus basique de son produit aux futurs consommateurs pour pouvoir l’améliorer avec des retours concrets ! 

Et puis revenons sur les autres avantages d’un prototype pour votre projet, en 3 mots :

  • il permet de se projeter dans la solution de l’entreprise
  • de tester de manière sûre le potentiel de son idée. (Utile lorsqu’on a besoin de commencer ses rendez-vous pour vendre la solution !)
  • il peut permettre de faire entrer un premier Chiffre d’Affaires (CA), le MVP étant parfois viable en lui-même
  • Il facilitera la création du vrai produit, lieu ou service s’il nécessite l’action d’un prestataire externe.

Intéressant, non ?

Pour illustrer un peu mieux ce à quoi pourrait ressembler un prototype, imaginez trouver un plan détaillé lorsqu’il s’agit d’un lieu. Ou encore, une maquette ou une V1 en no-code pour une application. 

En soit, tous ceux qui veulent devenir entrepreneur peuvent soumettre leur projet d’entreprise au prototypage !

Choisir la structure juridique et déposer ses statuts

Souvent, c’est notre première inquiétude quand on se pose la question “quelles sont les démarches pour créer son entreprise ?”. Mais comme vous pouvez le constater, ce n’est pas du tout la première étape de création quand on développe son projet !

Qu’est-ce qu’un statut juridique d’entreprise de toute manière ?

Le statut juridique, ou forme juridique, désigne le cadre légal et fiscal d’une entreprise. Il est nécessaire à toute activité économique. Ce statut détermine les règles encadrant tout processus de décision et de fonctionnement de votre entreprise. Pour en savoir plus sur les aspects à prendre en compte pour le choisir, nous vous invitons à lire notre article dédié.

Voici toutefois une liste des principales structures juridiques qui pourraient convenir à votre projet d’entreprise. À prendre à titre d’exemple !

  • L’association,
  • L’auto-entreprise,
  • La Société à Responsabilité Limitée (SARL),
  • La Société par Action Simplifiée (SAS),
  • Les sociétés coopératives (SCOP ou SCIC).

Dans ce guide, il est question des étapes à effectuer pour créer son entreprise. Alors place aux démarches à réaliser pour devenir entrepreneur.

  1. Rédiger les statuts

Ils réunissent un certain nombre d’informations obligatoires et complémentaires, tels que la dénomination de l’entreprise, son siège social, les apports de chaque actionnaire ou encore son objet social.

Vous pouvez trouver des modèles de statuts en fonction de la forme juridique d’entreprise que vous aurez choisie sur internet, mais c’est une démarche plutôt complexe. L’idéal reste de pouvoir être accompagné dans leur rédaction ! Un peu d’aide n’est pas un mal de temps à autre.

  1. Constituer le capital social 

Le capital social de l’entreprise peut être déposé sur un compte bancaire au nom de la société, tout comme chez un notaire ou à la caisse des dépôts. À cette étape des démarches, le projet de statuts est généralement demandé.

  1. Déposer les statuts au greffe et publier une annonce légale

Une fois que vos statuts ont été rédigés et que vous êtes prêts à concrétiser la démarche, vous devrez les déposer en greffe pour les faire vérifier. Suite à ça, un numéro k-bis ainsi que l’immatriculation de l’entreprise vous seront délivrés.

L’annonce légale, quant à elle, est une étape obligatoire (et payante). Il s’agit d’une annonce dans un journal habilité qui sert à rendre public les informations concernant votre entreprise.

  1. Enregistrer la société au centre des impôts

Pour ce faire, votre premier interlocuteur sera le Centre de Formalités d’Entreprises (CFE), géré par les Chambres de commerce et de l’industrie. Il faudra choisir celui qui correspond à votre activité, puis remplir un formulaire !

  1. Protéger sa marque

Cette dernière étape peut se faire dès l’élaboration de votre identité de marque ou après le lancement de votre entreprise. L’idée, c’est de pouvoir protéger son nom d’entreprise ainsi que le logo de son projet. Encore une fois, on devient un entrepreneur unique !

Cette démarche s’effectue auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle).

L’étape du financement

C’est une étape plus ou moins complexe qui peut dépendre de la nature des projets et du besoin de financement initial. C’est un point incontournable quand on veut devenir entrepreneur !

Mais voici ce que vous aurez besoin de préparer pour votre projet d’entreprise, sans pour autant être comptable.

  1. Estimez votre besoin de financement

Ici l’idée, c’est de lister l’ensemble de vos besoins : stocks, remboursements des prêts, locaux, fonds de roulement… et de les additionner ! C’est aussi simple que ça !

  1. Identifiez le(s) levier(s) le plus adapté au projet

Pour vous guider dans le choix de vos leviers de financement d’entreprise, nous vous invitons à lire notre article à ce propos. 

Mais retenez qu’il en existe 3 types :

  • l’autofinancement : vos fonds personnels, et le crowdfunding qui rentre également dans cette catégorie (type “love money”)
  • les financements non-dilutifs. C’est-à-dire les apports que vous obtiendrez sans céder de parts de l’entreprise (fonds fournis par l'État, prêts bancaires, etc.)
  • les financements dilutifs. En faisant appel à eux, vous ferez entrer de nouveaux décisionnaires dans les projets de la société. Les 3 principaux financements de ce genre sont les Business Angel, les fonds d’investissement et les fonds de Venture Capital.

  1. Préparer son dossier de financement

Maintenant que vous avez toutes ces informations, il va falloir rendre vos idées lisibles et les synthétiser ! Pour cela, nous passons à une nouvelle partie d’explication sur les étapes de création d’une entreprise.

Formaliser son dossier de création d’entreprise

Devenir entrepreneur n’est pas une voie calme et facile, mais vous arrivez au bout ! Il faut maintenant formaliser votre projet d’entreprise sur papier. Pourquoi nous direz-vous ?

Tout simplement parce que toutes les formalités de votre entreprise sont prêtes et que vous allez maintenant pouvoir les présenter à :

  • des financeurs,
  • vos futurs partenaires,
  • Et même vos clients.

Rien que ça !

D’autant qu’avoir un plan d’action clair et posé vous permettra aussi de vous organiser vous-même (ainsi que les premières personnes faisant partie de votre équipe).

Comment cette formalisation doit-elle se présenter ? Et bien à la manière d’un Business Plan. Voici les principales parties :

  1. Une présentation générale du projet
  2. Une partie marketing
  3. Vos ambitions d’impact
  4. Les prévisions financières et juridiques

En fait, vous l’aurez compris, il s’agira de reprendre toutes les conclusions et hypothèses qui vous ont amenées à devenir entrepreneur.

Maîtriser son pitch entrepreneurial

Votre entreprise est officiellement créée, mais il va maintenant falloir la faire vivre ! Et pour ça, tout entrepreneur doit s’attendre à pitcher son projet. Ou autrement dit, présenter son projet d’entreprise à l’oral.

Le pitch, pour rappel, c’est un résumé rapide et impactant de votre idée, de votre activité, voire de votre plan de création. Il doit intriguer votre interlocuteur et inviter à l'interaction autant qu’aux questions.

Les enjeux du pitch à ce stade de la création d’entreprise sont à la fois de faire comprendre votre projet et de convaincre de son potentiel. Tout comme le dossier de présentation, vos interlocuteurs seront aussi nombreux que sérieux. (À vrai dire, l’idéal serait même de pitcher votre projet à quiconque voudra bien vous écouter).

Pour vous donner une idée de la trame d’un bon pitch, fiez-vous à ce qui va suivre :

  1. Une accroche percutante,
  2. La contextualisation de son projet d’entreprise. Expliquez d’où vous ai venue l’idée
  3. Présenter la solution de l’entreprise,
  4. Aborder la situation économique de l’entreprise : les besoins, vos plans, les concurrents.
  5. Une conclusion engageante ! 

(Pour plus de détails sur la trame d’un bon pitch, retrouvez notre article comment présenter son idée de business.)

Aussi, gardez en tête que si toutes les étapes précédentes ont été faites avec sérieux, la présentation de votre présentation d’entreprise sera facile !

Nous espérons avoir répondu à la question “comment procéder pour créer son entreprise ?” avec ce guide en 10 étapes pour devenir entrepreneur !

Ecrit par
Zoé Dorizy
Growth Marketer Junior - Les Impacteurs

Toujours en quête de nouvelles connaissances

À lire également