Devenir entrepreneur : comment créer son entreprise responsable ?

Vous vous demandez comment devenir entrepreneur ? Et vous aimeriez en plus que votre entreprise respecte la société et l'environnement ?
SOMMAIRE :
Notre but, c’est qu’à la fin de cet article, vous connaissiez les étapes clefs pour devenir entrepreneur. Et que vous sachiez intégrer la logique de Responsabilité sociétale dans votre parcours pour monter une entreprise.

On ne va pas mentir : il n’y a pas de méthode miracle qui garantisse le succès en entrepreneuriat. 

Mais ça fait exactement 5 ans que l’équipe des Impacteurs accompagne des entrepreneurs à impact. On a identifié des étapes clés, communes à tous les parcours de création d’entreprise !

On va voir ensemble comment passer de l’envie d’entreprendre à l’action. Un guide étape par étape pour devenir entrepreneur ! 

"Entrepreneur responsable" : de quoi parlons-nous au juste ?

Devenir entrepreneur consiste à créer une activité économique de A à Z. Peu importe le secteur, peu importe la rentabilité ou l’impact de l’entreprise.

Mais devenir entrepreneur responsable, c’est autre chose. C’est l'ambition de réconcilier le développement économique et la responsabilité sociétale.

Celles et ceux qui veulent devenir entrepreneurs responsables ont deux options : 
- Créer une entreprise classique, mais tout faire pour minimiser les externalités négatives de leur activité.
- Concevoir un projet d’entreprise qui place l’impact positif au cœur de sa raison d’être, en déployant une solution à un problème social ou environnemental.

Trouver une idée pour devenir entrepreneur

Avant tout, il vous faut trouver l’idée de ta future entreprise. Pour beaucoup, c’est un vrai casse-tête. En réalité, c’est loin d’être l’étape la plus complexe ou la plus cruciale pour devenir entrepreneur. L’idée ne représente que 10% des raisons du succès des entrepreneurs… Mais ça reste le point de départ de toute votre aventure !

Repérer les opportunités de business

Devenir entrepreneur, c’est d’abord un état d’esprit. Là où tout le monde voit un problème ou une frustration, les entrepreneurs voient des opportunités ! Voyez ça comme un mode de pensée, à activer ou désactiver à volonté. 

La première chose à faire est de “rester alerte”, à l’écoute de vous-même et de votre entourage. Ou plus largement, du “marché”.

Par exemple, de nombreuses personnes constatent avoir des difficultés à trouver le sommeil. C’est peut-être votre cas, ou bien celui de personnes qui vous entourent. 
⇒ Celui qui veut devenir entrepreneur verra dans ce constat l’opportunité de créer une entreprise qui intéressera beaucoup de monde ! 

Une fois que vous avez identifié une dizaine ou une centaine de problèmes, essayez de vous concentrer sur ceux qui vous touchent particulièrement. 

Et dans une démarche d’entrepreneuriat responsable, j’aime bien conseiller de sélectionner des problèmes qui vous révoltent. Ceux qui vous prennent par les tripes. En d’autres termes : choisissez un problème qui vous donnera envie de vous lever chaque matin ! 

(Surtout parce que devenir entrepreneur est loin d’être un long fleuve tranquille, alors il faut avoir une bonne motivation pour tenir.)

Formuler une problématique claire et efficace

La problématique : c’est la question qui est à la base de tout projet d’entreprise. Elle en est la colonne vertébrale. Si vous voulez devenir entrepreneur, vous n’y échapperez pas !

“Surfeur depuis quelques années, il m’arrive d’évoluer au milieu de déchets ramenés par les marées, dont des mégots de cigarette extrêmement polluants pour les océans… J’ai décidé de devenir entrepreneur, et je me suis demandé : comment empêcher ces mégots jetés par terre dans les rues de finir dans les égouts et donc dans l’océan ?”
Cette problématique vous permet directement de faire comprendre le sujet que vous traitez !

Pour formuler votre problématique, demandez-vous : 
- À quel problème est-ce que je réponds ?
- Quel est l’impact de ce problème sur notre société ?
- Qui est touché par ce problème ?
- Combien de personnes sont touchées par ce problème ?

Puis essayez de tout résumer en une phrase. Ce travail peut être fastidieux, mais c’est absolument essentiel pour la suite de votre aventure en entrepreneuriat !

Penser à une idée d'entreprise qui a vraiment du potentiel

Avoir des idées est à la portée de tout le monde, le vrai challenge est d’identifier celles qui ont un vrai potentiel. Et en matière d’entrepreneuriat responsable, on considère qu’une idée a du potentiel si elle répond à un vrai besoin.

Devenir entrepreneur de manière responsable, c’est aussi se contraindre à ne développer que des projets vraiment utiles. Certaines idées peuvent présenter de vraies opportunités financières alors qu’elles ne répondent à aucun besoin profond.

Concentrez-vous sur la résolution de vrais problèmes. Des enjeux sociaux ou environnementaux par exemple ! En la matière, les 17 Objectifs du Développement Durable peuvent vous inspirer.

En plus : s’attaquer à un vrai besoin, c’est maximiser ses chances de trouver une viabilité économique. 

Structurer son projet d'entreprise responsable

La deuxième étape pour devenir entrepreneur est de “passer de l’idée au projet viable”. Ça consiste à préciser votre concept d’entreprise. Notamment en définissant votre proposition de valeur, en identifiant un potentiel modèle économique, sans oublier de maîtriser votre impact !

Définir la proposition de valeur de votre entreprise (à impact)

La proposition de valeur est un énoncé qui explique la manière propre à votre entreprise de répondre à la problématique de votre cible. Le tout, de manière claire, synthétique et convaincante !

C’est un peu “la base” quand on veut devenir entrepreneur.

À ce stade, l’objectif n’est pas d’avoir les réponses à toutes les questions. Ni même de savoir comment votre solution fonctionnera dans le détail. Mais votre proposition de valeur doit mettre en évidence : 
- Les problèmes que votre produit / service résout.
- Les bénéfices de votre produit ou de votre service.
- Les arguments qui prouvent que vous faites mieux que vos concurrents.

Tenez, un exemple. Backmarket : “le super-marché du reconditionné avec les mêmes garanties que du neuf, jusqu’à 70% moins cher”

On devine qu’ils s’attaquent au problème de l’obsolescence programmée qui induit une surconsommation, et surtout un renouvellement excessif de nos équipements.
 

Et on comprend que leur plus-value tient en trois points
- Un large choix (“super-marché”)
- La qualité (“garantie du neuf”)
- Le prix (“70% moins cher”)


Tous ceux qui souhaitent devenir entrepreneur devraient s’entraîner à définir des propositions de valeur. En effet, votre priorité doit être de trouver le parfait alignement entre la problématique adressée, la cible choisie, et la solution. Et ça passera essentiellement par l’ajustement progressif de votre proposition de valeur !

Trouver des pistes de modèle économique

Un modèle économique décrit précisément comment votre entreprise va gagner de l'argent. Concrètement, il s’agit de définir ce que vous allez vendre, à quel prix, et comment. 

Essentiel pour devenir un entrepreneur à succès !

Il existe des dizaines de “modèles économiques”. Certains sont très simples, comme celui du commerce (acheter pour revendre plus cher). D’autres plus complexes, ou spécifiques à des secteurs. 

Typiquement, sur une activité d’application mobile, le modèle “freemium” est très répandu. On accède à une grande partie du service en version gratuite, mais on doit payer pour les fonctionnalités premium. (Tinder ou Candy Crush sont sur ce modèle d’entreprise !)

Plus votre projet est innovant, plus vous aurez des difficultés à trouver le bon modèle d’affaires. À ce stade de votre parcours d’entrepreneuriat, listez simplement plusieurs pistes pour générer de l’argent. C’est lors de la phase suivante (confrontation de votre projet au marché) que vous découvrirez quel modèle est le plus pertinent pour votre activité.

Ensuite, il faudra aussi réfléchir à un modèle de gestion des flux financiers au quotidien. Et faire en sorte que votre activité soit rentable, ou au moins viable économiquement.

Mais gardez en tête qu’aucune entreprise ne peut survivre sans générer des revenus. Et devenir entrepreneur ne devrait jamais impliquer de vous mettre en difficulté financière.

Avis aux entrepreneurs à impact : vous avez aussi besoin d’un modèle économique ! Certes, s’attaquer à un enjeu social ou environnemental majeur vous permettra peut-être de décrocher des subventions ou des dons. Mais ce sera rarement suffisant, surtout à la création de votre activité, pour vous rémunérer. Et encore moins pour recruter ou investir sur l’avenir !

Mettre l'impact au cœur de votre démarche entrepreneuriale

Devenir entrepreneur, c’est presque à la portée de tout le monde quand on y pense. Il suffit de créer une entreprise. Mais devenir un entrepreneur responsable, c’est une toute autre histoire ! 

Reprenons depuis le début. L'impact, dans le dictionnaire, c'est : l'effet, le contrecoup, l'influence produite par quelque chose ou quelqu'un.

Dans le monde professionnel, on dit qu'une entreprise impacte son environnement. Mais attention, car il existe plusieurs types d'environnement :
- l’environnement naturel : l'impact sur la planète.
- l’environnement social : l'impact sur les gens.
- l’environnement économique : l'impact sur l'économie.

Je vous présente Jean. Il veut devenir entrepreneur dans la mode, mais de manière éthique ! Il souhaite lancer une marque de sneakers. Pour cela, Jean va embaucher des employés pour mon atelier de fabrication, faire appel à des fournisseurs de matières premières, et ouvrir une boutique à Bordeaux.
Rien qu'avec ces trois actions, son entreprise a déjà un impact :

-
sur l'environnement social : selon la manière dont il traite ses employés.

-
sur l'environnement naturel : il va choisir des fournisseurs de matières premières. Il peut prendre du cuir animal ou privilégier des alternatives plus responsables avec des matières recyclées.

-
sur l'environnement économique : s’il fait appel à des fournisseurs à l'international, est-ce qu’il va tout faire pour essayer de maintenir les prix et maintenir ainsi des populations dans la pauvreté, ou est-ce qu’il va appliquer le juste prix ?

Si vous souhaitez devenir entrepreneur tout en restant alignés avec vos valeurs, alors vous devrez prendre en compte l’impact dans la définition de votre projet.
Avant de poursuivre l'article, abonne-toi à notre newsletter !

On envoie un email toutes les deux semaines avec l'analyse de la stratégie d'une entreprise à impact positif OU un mini-cours de stratégie d'entreprise.

Inscription validée, rendez-vous dans ta boîte email !
Oops! 9a n'a pas fonctionné, je t'invite à réessayer !

Se confronter au marché pour devenir entrepreneur

Devenir entrepreneur, c’est aussi passer à l’action. N’attendez pas d’avoir un projet parfaitement abouti pour lancer votre activité !

Concevoir une marque forte pour son projet d’entreprise

En entrepreneuriat, pour avoir un business qui marche, une bonne idée ne suffit pas : il vous faudra aussi une marque forte. Une marque qui parle à vos futurs clients ou bénéficiaires, et surtout une marque qui les fédère ! 

Votre marque sera un “repère” parmi toutes les offres sur votre marché. On dit que tout “branding” repose sur deux éléments : 
- Identité visuelle : le logo, les couleurs et les typographies que vous utiliserez sur vos supports de communication.
- Et l’identité sémantique : un nom, un slogan, les valeurs ou les mots clefs que vous voulez associer à votre entreprise.

Pas de panique : il n’est pas nécessaire d’être graphiste pour devenir entrepreneur. De très nombreux outils numériques permettent de générer des logos et des palettes de couleur facilement.

Créer un prototype à présenter à sa cible

Le prototypage est au cœur de cette phase de confrontation de votre entreprise au marché. Absolument essentiel dans votre parcours pour devenir entrepreneur. C’est le moment de vérité : vous allez enfin savoir si votre concept d’entreprise plaît à votre cible ou pas !
 
Pour ça, il n’y a pas 10 000 solutions : créez un prototype. Concrètement, il s’agit d’une version simplifiée de votre produit ou service final. Ça vous permettra de présenter votre proposition de valeur à votre cible, le plus vite possible.

Et oui, on y revient ! C’était dans l’étape 2 de ce guide pour devenir entrepreneur. 
⇒ C’est grâce à une proposition de valeur assez précise que vous pourrez faire un prototype minimaliste, rapidement et à moindre coût.

“Test and learn” : entreprendre au contact de ses futurs clients

Votre prototype est prêt ? Alors bienvenue dans votre quotidien d’entrepreneur : le test and learn. L’entrepreneuriat, ça n’est que ça : concevoir une solution, la tester sur un marché, et apprendre des choses pour l’améliorer ! 

Mon conseil à tous ceux qui veulent devenir entrepreneur : tester le plus vite possible son projet d’entreprise.

Peut-être que vous vous planterez de manière monumentale. Mais vous pourrez toujours rebondir et améliorer votre concept d’entreprise. Notamment en ajustant la proposition de valeur, ou en repensant votre modèle économique. 

(Qui a dit que devenir entrepreneur était simple ?! Pas nous.)

Lancer son entreprise responsable : juridique et financement

On échange quotidiennement avec des dizaines de personnes qui veulent devenir entrepreneurs. La plupart nous posent des questions sur le choix de la structure juridique ou sur le financement de leur entreprise… Beaucoup trop tôt ! 

Devenir entrepreneur, c’est beaucoup plus que créer une structure juridique. C’est un état d’esprit, et un mode de vie. En réalité, la structuration juridique et financière n’intervient qu’assez tard dans le processus de création d’entreprise.

La création juridique de votre entreprise

Déjà, je vous rassure : il n’a jamais été nécessaire d’être un expert en droit pour devenir entrepreneur. D’ailleurs, la plupart des créateurs d’entreprise qu’on accompagne n’ont jamais suivi le moindre cours de droit des affaires.

La première chose à faire est de découvrir les différents statuts existants. Parmi les plus courants, il y a : la SARL, la SAS, le statut Auto-Entrepreneur, et l’association. 

Et c’est sans compter les statuts spécifiques à l'Économie Sociale et Solidaire, notamment les coopératives (SCOP ou SCIC) ou l’agrément ESUS (Entreprises Solidaires d’Utilité Sociale).

On a rédigé un guide pour vous aider à choisir la bonne structure juridique en fonction de l’activité et du business plan de l’entreprise.

Trouver des fonds pour financer votre lancement

Certains business ne nécessitent aucun financement pour être lancés. C’est souvent le cas des activités de conseil. D’autres projets d’entreprises nécessiteront un investissement initial, pour acheter un local, faire de la Recherche & Développement, ou acheter des matières premières…

La peur de ne pas trouver de financements pour son entreprise freine beaucoup de personnes qui souhaitent devenir entrepreneur.

À tort, car la France est un pays très généreux avec les nouveaux entrepreneurs. D’ailleurs les subventions publiques financent de nombreuses créations d’entreprises ! 

La source de financement  idéale (subvention, investisseur, crowdfunding…) variera selon le projet, et votre business plan.

Prendre une place au coeur de son écosystème

Devenir entrepreneur, c’est accepter de porter la voix de son entreprise tout le temps, partout. Vous allez devenir l’ambassadeur principal de votre entreprise. 

Notre conseil est d’apprendre à connaître votre écosystème, pour réussir à positionner votre entreprise dedans. Votre écosystème est composé des acteurs de votre secteur d’activité, mais aussi plus globalement de toutes les parties prenantes économiques de votre territoire.

Une fois que vous connaîtrez votre écosystème, vous n’aurez plus de mal à identifier des opportunités pour représenter votre entreprise. Et à chaque fois, vous devrez présenter votre activité de manière convaincante. En entrepreneuriat, on parle de “pitch” !

Vous verrez, devenir entrepreneur vous permettra de monter en compétences en matière de prise de parole en public.
NOTRE PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT
Un accompagnement personnalisé pour avancer étape par étape et passer de l'idée au projet entrepreneurial.
Découvrir

Devenir entrepreneur : foire aux questions

Quelles études pour devenir entrepreneur ?

Les compétences essentielles pour devenir entrepreneur varient selon les secteurs ciblés… Si bien qu’il n’y a pas de formation idéale pour devenir entrepreneur. Tout dépend de votre profil, de votre stade d’avancement et de vos objectifs. Dans 90% des cas, il n’est pas nécessaire d’obtenir un diplôme pour entreprendre. On a rédigé un article sur ce sujet ! 

Dans quel secteur entreprendre ?

Vous souhaitez devenir entrepreneur mais vous ne savez pas dans quel secteur créer votre entreprise ? 

Le plus simple est toujours de choisir un secteur que vous connaissez déjà bien, dans lequel vous avez du réseau ou une expertise métier. 

Pour devenir entrepreneur, vous pouvez aussi analyser les “tendances marché”. Par exemple, depuis 2021, on entend beaucoup parler des NFT ! 

Et si vous souhaitez absolument devenir entrepreneur au service de l’intérêt général, alors vous devriez jeter un coup d'œil aux Objectifs du Développement Durable.

Les étapes pour monter une entreprise ?

Il n’y a pas de recette magique pour devenir entrepreneur. Mais l’équipe des Impacteurs a identifié 8 étapes clefs pour créer une entreprise responsable : 

1. Trouver une idée qui a du potentiel
2. Définir le business model de son projet
3. Maîtriser l’impact social et environnemental de sa future activité
4. Créer une marque forte 
5. Concevoir un prototype pour tester rapidement son projet
6. Choisir la structure juridique la plus adaptée
7. Identifier ses besoins et des sources de financement
8. S’intégrer dans un écosystème entrepreneurial